Au premiers abords, le film a été décrié par beaucoup (notamment par la presse) comme mauvaise ou piètre adaptation du roman, mais il faut tout de même se rendre compte de la difficulté d'adapter une œuvre comme celle-ci. Seul, le recours au surnaturel dans la scène du procès m'a paru dérangeant. Lire ses 401 critiques, avec Est-ce seulement le même cinéma que nous voyons ? Elle vit en diva, égoïste, au tempérament bien trempé. Ben Whishaw m'a complètement retourné par son interprétation tourmenté. En fait je n'ai aucuns reproches à lui faire. Plans magnifiques, mise en scène à couper le souffle et un montage frisant la perfection. Mission réussie pour le réalisateur, les odeurs nauséabondes et les senteurs les plus raffinées sont presque palpables durant tout le film. Enfant solitaire, malade, il devient un jeune homme à part grâce à un don unique : son odorat. La fin onirique parachève ce chef-d’œuvre en beauté. Le parti pris dans le film m'a fait au contraire prendre pitié du héros, on s'inquiète pour lui et on l'apprécie au final. Je vais faire court : non, je n’ai pas lu le livre! Critiques et fiches films. CGU | Par les membres ayant fait le plus de critiques, Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, Raya et le dernier dragon Bande-annonce VF. L’humour pince-sans-rire de la voix off est un régal. L'action se situe au XVIIIe siècle à Paris, puis en Auvergne, à Montpellier, à Grasse et enfin à nouveau à Paris. Une fresque romanesque dans les méandres du Paris du XVIIIème. 35 abonnés Tom Tykwer, réalisateur allemand, avait impressionné en 1999 avec ‘Cours Lola, cours’ en s’attaquant au best-seller de Patrick Süskind et en acceptant de réaliser le film, il ne prenait pas trop le risque de se planter côté succès. Il découvre alors les techniques Patrick Süskind ne voulait au départ que le grand Stanley Kubrick pour voir adapter son roman. Ce pauvre garçon qui va de rejet en rejet a, selon moi, 2 obsessions : prendre sa revanche sociale et trouver l'amour des autres. Au cinéma le 1er juillet 2020. Ce don l’amène a … Une bonne lecon de cinéma. Bon le synopsis du film: Critique du film - Les Parfums: Les pérégrinations de Anne Walberg, une célébrité dans le monde du parfum. Lire ses 215 critiques, Suivre son activité Il est parfois compliqué de dire pourquoi un film a plu ! Le Parfum, histoire d'un meurtrier 4,5 Un film aux senteurs peu sensuelles : Le Parfum est un film moyennement réalisé, avec une histoire intéressante, durant sa plus grande partie pour finir de manière ridi… Pour ma part, j'ai trouvé le rendu visuel impressionnant, notamment le Paris du XVIII siècle qui est tout bonnement incroyablement réussi, la saleté et la puanteur de la ville à cet époque est magistralement mis en scène, on s'y croirait. Un conseil malgré tout : lisez le livre sans courir voir le film… Bref une déception qu'est Le Parfum: histoire d'un meurtrier pour moi même si le film reste bon. Lire ses 122 critiques, Suivre son activité Le site de référence dédié au parfum : actualités, critiques, dossiers, entretiens. 7 abonnés J’ai entendu dire que le réalisateur avait été assez fidèle au livre, soit, mais la question n’est pas d’être fidèle ou pas, nous sommes sur un autre support, ce qui peut passer très bien avec des mots, peut vite devenir ridicule selon comment cela est mis en image. Survivant misérablement, il parvient à se faire embaucher comme apprenti chez les maîtres parfumeurs de la capitale. Une réussite contre toute atte… C'est une adaptation du roman de Patrick Süskind , Le Parfum , publié en 1985 . C'est un film osé, voire culotté, qui réussit en grande partie son pari : transposer à l'écran un roman réputé intransposable. Une aventure à la fois sanguinaire et poétique qui nous transporte littéralement pour nous poser un temps sur la beauté des images et la fulgurance de l'interprétation! et puis ces femmes rousses sont toutes plus belles les unes que les autres, et puis Dustin Hoffman qui nous fait un bon numéro, et puis cette touche d'anticléricalisme avec l'évêque obèse…, On ne s'ennuie pas une seconde, sauf quelques petites longueurs, et la musique est sublime. Allez le voir et jugez par vous-même. Grenouille n'a pas d'autre passion que celle des odeurs, et chaque seconde de sa vie est guidée par ce sens surdéveloppé. Analyse et critique du film "Le parfum" “Le Parfum, histoire d'un meurtrier” est un roman à succès de l'écrivain allemand Patrick Suskind. Please don’t copy. Le film qui doit être vu par tout le monde. Lire ses 4 critiques, Suivre son activité Revue de presse | Le scénario en lui même était intéressant, je ne me suis pas ennuyé une seule fois la première partie du film, ce qui n'ai pas le cas de la deuxième. Les services AlloCiné | Retrouvez les 138 critiques et avis pour le film Les Parfums, réalisé par Grégory Magne avec Emmanuelle Devos, Grégory Montel, Gustave Kervern. Un film fade, risible, sans la moindre odeur et surtout sans la moindre personnalité. Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution Le Parfum, histoire d'un meurtrier (Perfume: The Story of a Murderer) est un film franco - hispano - allemand réalisé par Tom Tykwer , sorti en 2006 . Il est fait de manière non subtile et appuyée. Bref un vrai coup de génie, et un film qui me réconcilie avec le cinéma, moi qui commence justement à me lasser de la qualité médiocre de nos productions actuelles. Politique de cookies | Les effluves qu’émet le parfum ne sont pas issues d'un parfum chic,mais d'un parfum bas de gamme dont l'odeur donne la nausée.Le parfum est d'une rare crétinerie,mais il atteins sont sommet dans une fin grotesque et calamiteuse. All Rights Reserved. Autant la réalisation du film et le jeux d'acteurs est excellent(notamment Alan Rickman et Ben Whishaw). Follow @aVoiraLire Réalisateur: Tom Tykwer Jason Momoa, Amber Heard, Contact | Trop propre pour choquer, trop d’effets de caméra pour laisser parler les personnages, tout devient lisse ou grotesque. et les grands parfumeurs. Vladimir Orlowski. Retrouvez 27 avis sur la série Le Parfum sur AlloCiné Ce film français a été tourné avant la pandémie de covid-19 car personne dans les rues ne portent de masques ce qui est au passage une aberration sanitaire le masque a l’extérieur. Son don lui permet de composer quelques chefs-d'oeuvre olfactifs, mais son but ultime devient rapidement la mise au point de la fragrance idéale, celle qui lui permettrait de séduire instantanément tous ceux qui croiseraient son sillage. et les secrets de la fabrication des parfums. 4 abonnés 34 abonnés 103 abonnés Et même si la personnalité diaboliquement fascinante de Jean-Baptiste Grenouille manque ici un peu d'épaisseur pour comprendre toute la complexité de celui-ci, Ben Whishaw , ne s'en tire pas trop mal aux côtés des toujours très bons Dustin Hoffman et Alan Rickman. J'ai bien aimé le film, mais il faut pas le voir trop souvent, ça saoule et le manque de réalisme fait chier. Ah franchement au vu de certaines critiques négatives on est quand même sacrement en droit de se poser des questions. http://soldatguignol.blogs.allocine.fr/. Je n'avais pas lu le bouquin avant d'aller voir cette adaptation mais ce n'est pas cela qui m'a empêché de saisir et comprendre pleinement ce film. Lire ses 84 critiques, Suivre son activité Si il arrive à un instaurer un rythme très plaisant, le cinéaste allemand manque cruellement du souffle et de l'inventivité qui aurait justement était nécessaire pour transmettre ceux ressentis en parcourant le roman, dont chaque page se humait autant qu'elle se lisait. Et cette scène n’est qu’un exemple ! ... Synopsis : Anne Walberg est une célébrité dans le monde du parfum. Les Parfums, un film de Grégory Magne | Synopsis : avec Emmanuelle Devos,Grégory Montel,Gustave Kervern,Sergi Lopez,Zélie Rixhon Ensuite, Tim Burton et Ridley Scott y ont été attachés, j’aurais adoré voir ce film d’ailleurs sous une mise en scène de Kubrick ou Burton, certainement que le résulta aurait été beaucoup moins ridicule. Une ambiance incroyable, une esthétique à couper le souffle (au niveau des couleurs surtout), une bande son magnifique... Retranscrire des odeurs au cinéma n'est pas vraiment quelque chose de simple, mais le réalisateur arrive parfaitement à faire passer les émotions suscitées au héros par les parfums. Gagarine, The Nest, Falling, Suivre son activité Avec la volonté de Grenouille de préserver la senteur des femmes (après les objets et un chat…) le film bascule dans le thriller violent et le gore (les meurtres innombrables et la fabrication artisanale du parfum). Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Parfum : Histoire d'un meurtrier sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance. Le parfum, histoire d’un meurtrier - la critique. Découvrez les meilleures critiques de la série TV Le Parfum. réussir à retranscrire les odeurs a l’écran est réussi bravo!!! : L'histoire raconte la vie terrible, cruelle et pathétique, de Jean-Baptiste Grenouille qui va devenir meurtrier malgré lui. : Un film agréable, un poil longuet mais qui pose bien l'essentiel du discours de l'oeuvre originale. Lire ses 958 critiques, Suivre son activité Critique du film : Le Parfum : Histoire d'un meurtrier [2006], par Richard B. Avis critique rédigé par Richard B. le samedi 28 octobre 2006 à 09h37 Le site de référence dédié au parfum : actualités, critiques, dossiers, entretiens. Préférences cookies | À jouer avec des travellings, des gros plans et autres effets de caméra, à vouloir impressionner, le réalisateur en oublie de se demander le message qu’il doit faire passer et surtout la froideur de son personnage. C’est donc avec un avis neutre que je suis rentré dans la salle obscure, avec juste en tête le titre : le parfum histoire d’un meurtrier. A noter aussi une excellente prestation de l'acteur Ben Whishaw qui interprête un Jean-Baptiste Grenouille très inquiétant mais ô combien rusé et attachant. Paru dans sa version française en 1986, ce livre atypique vaudra à son auteur une reconnaissance mondiale. Vraiment un film à voir et qui aurait dû faire parler de lui. Temps de lecture : 13 s, On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. Pourtant, Tom Tykwer sait filmer, il n'y a pas de doute là-dessus. Retrouvez les 992 critiques et avis pour le film Le Parfum : histoire d'un meurtrier, réalisé par Tom Tykwer avec Ben Whishaw, Dustin Hoffman, Alan Rickman. Ça m'a plus parce que ça m'a plus ! Bref un superbe film qui se voit, s'entend, se sent... Un bon nombre de grand réalisateur on voulu s'attaquer à l'adaptation cinématographique du roman de Süskind sans jamais si risquer, mais heureusement pour nous, Tom Tykwer à tenté le coup. Découvrez les 27 critiques de journaux et des revues spécialisées pour le film Les Parfums réalisé par Grégory Magne avec Emmanuelle Devos, Grégory Montel, Gustave Kervern, Sergi López. Bref, que vous ayez lu le roman ou pas, ce film est à voir, ne serait-ce que pour sa somptueuse ambiance. D’accord les décors sont beaux, d'accord la musique est belle, mais cela ne fait pas un film ! Eh bien je suis mitigé. Pourtant, l'acteur porte son rôle à merveille, et sa prestation est indéniablement bonne, ne faisant que renforcer la crédibilité du film. À titre d’exemple, le Jean-Baptiste Grenouille sentant l’odeur de sa proie à une distance de plusieurs kilomètres, alors que cette dernière est à cheval. 16 abonnés Publicité | Non seulement, il entache la dimension réaliste du film (après tout, jusqu'à lors, on aurait pu croire à une vraie histoire) mais aussi, le comportement de cette foule qui s'étreint dans l'exubérance m'a paru saugrenu et inadapté. Il s'agit là d'un bijou cinématographique qui ne trahit pas le roman à succès de Patrick Süskind. Accueil » Actualité ciné » Critique » Le Parfum, histoire d’un ... il ne manquait plus qu’un fondu enchaîné entre un flacon de parfum vide et le visage d’une jeune fille rousse, potentielle victime du tueur, pour combler le tout. Et pourtant ce n'était pas évident, on a du mal à s'identifier à Grenouille et au bout d'un moment on cesse toute l'empathie envers lui. Un savoir-faire, révolu sans doute aujourd'hui, qui a la particularité d'être ici montré (je n'ai jamais vu d'autres œuvres qui parlent de ce métier) Alors sans doute est-ce cette façon de filmer qui nous accroche immédiatement et qui nous plonge dans une ambiance crasseuse mais intéressante, teintée d'un humour noir que l'on attendait pas vraiment ! Enfin je ne vous en dis pas plus. De plus le Paris du 18ème siècle est très bien reconstruit avec une ambiance fascinante. Voilà pourquoi Batman veut s'en prendre à Superman, Les meilleurs films de 2020 sélectionnés par l'équipe de Scifi-universe, L'acteur du film Willow retrouve Elora Danan la bébé princesse. Mais si le film évoque le métier de « nez », c’est surtout de regard dont il est question dans LES PARFUMS. Bien entendu le livre ayant marché, le film est condamné à marcher, il fera même illusion peut-être un temps, mais derrière cette pellicule ce cache soit une parodie non volontaire, soit une arnaque pour tirée des sous d’un roman qui se devait d’être adapté pas par n’importe qui. et pourtant ce fut de grands noms du cinéma qui le clamèrent... Tom Tykwer a finalement réalisé une merveille, comme rarement il m'a été donné de voir lors d'une adaptation d'un roman. Le défi du réalisateur était bien entendu d'essayer de retranscrire les odeurs à l'écran et celui-ci se débrouille plus que bien en utilisant des mouvements de caméra qui longent et filment de près les objets et autres.